Bienvenus carpistes

GOUJON
23 octobre, 2010, 17:07
Classé dans : POPULATION des rivieres

GOUJON

                                                         GOUJON

                                            Gobio gobio (Linné, 1758)

                       

On trouve le goujon dans les ruisseaux, rivières et étangs où les eaux sont claires et le fond sablonneux. Il vit en groupes et se nourrit sur le fond. Sa taille atteint 10 à 12 cm.

Se nomme aussi : touret, gabin



GARDON
23 octobre, 2010, 17:05
Classé dans : POPULATION des rivieres

GARDON

                                                             GARDON

                                           Rutilus rutilus (Linné, 1758)

                

Poisson très répandu dans nos régions, il a su coloniser tous les secteurs. Il se nourrit de végétaux, d’insectes et de larves. Il dépasse rarement le kilo.

Appelé aussi : roussette, échatout, rousse



ESTURGEON
23 octobre, 2010, 17:03
Classé dans : POPULATION des rivieres

ESTURGEON

                                                                   ESTURGEON

                                                         Acipenser sturio Linné, 1758

                            

Quelques exemplaires sont encore présents dans le Rhin. Il passe sa vie à chercher la nourriture sur le fond. Il peut atteindre 3 mètres et 200 kilos.



CHEVAINE
23 octobre, 2010, 17:01
Classé dans : POPULATION des rivieres

CHEVAINE

                                                             CHEVAINE

                                         Leuciscus cephalus (Linné, 1758)

                      

Le chevaine affectionne les eaux courantes et même rapides ; il se nourrit de tout : poissons, plantes, insectes, fruits.

Il peut atteindre des poids de 4 à 5 kilos.

autres noms : meunier, chevesne, aubour, cabade



CARPE Amour
23 octobre, 2010, 16:58
Classé dans : POPULATION des rivieres

CARPE Amour

                                                                CARPE Amour

                              Ctenopharyngodon idella (Valenciennes & Cuvier, 1844

                Appelé aussi amour blanc, il ressemble au chevaine et est introduit dans les eaux envahies par les plantes. Il ne se reproduit pas dans nos rivières car la fraie nécessite 27/29°. Il peut atteindre 30 kg pour 1 mètre.

autres noms :amour blanc, carpe herbivore



CARPE Koï
23 octobre, 2010, 16:56
Classé dans : POPULATION des rivieres

CARPE Koï

                                                                CARPE Koï

                         Spécialités chinoises et Israéliennes, ces carpes présentent des aspects colorés très divers et font le délice de quelques collectionneurs.

Ce poisson se trouve maintenant dans de nombreuses pièces d’eau et dans nos rivières ; il est recherché par les pêcheurs « carpistes ».



CARPE commune
23 octobre, 2010, 16:54
Classé dans : POPULATION des rivieres

CARPE commune

                                                   CARPE commune

                                              Cyprinus carpio Linné, 1758

                        

Originaire de Chine, la carpe sauvage présente un corps élancé (assez semblable au barbeau), tandis que la carpe que nous connaissons a un corps beaucoup plus haut. Elle se développe rapidement en eaux calmes et peut souvent dépasser les 30 kilos pour 1 mètre de long.



CARPE miroir
23 octobre, 2010, 16:51
Classé dans : POPULATION des rivieres

CARPE miroir

                                                  CARPE miroir

C’est une espèce d’élevage qui est obtenue soit par frai semi-artificiel en bassins ou étangs soit par fécondation in-vitro. Elle est consommée à l’âge de 3 ou 4 ans, mais peut vivre jusqu’à 30 ans. Il semble maintenant que le manque d’écailles ne soit plus un avantage, les parasites trouvant ainsi plus de surface d’attaque.

Appelée parfois : nourrain



CARASSIN
23 octobre, 2010, 16:48
Classé dans : POPULATION des rivieres

CARASSIN

                                                               CARASSIN

                                         Carassius carassius (Linné, 1758)

                   

Poisson des mares et des étangs, peu exigeant en oxygène, il se distingue de sa cousine la carpe, essentiellement par le manque de barbillons.

Il ne dépasse pas le poids de 1 kilo.

autres appellations : cyprin, carache, gibèle



CARASSIN doré
23 octobre, 2010, 16:46
Classé dans : POPULATION des rivieres

CARASSIN doré

                                                                CARASSIN doré

                                                 Carassius auratus Linné, 1758)

                    

Il est issu, par sélections successives, du carassin, et est devenu le « poisson rouge ».

Il en existe une grande variété, vivant pour la plupart en aquariums.


12345

creaminigege |
Black Angel |
le petit baigneur du salagou |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | vivre et naviguer sur une p...
| RandoWF randonnées wallonie...
| isabelle91