Bienvenus carpistes

La TRUITE
1 novembre, 2010, 10:29
Classé dans : POPULATION des rivieres

La TRUITE

Famille :Salmonidés

Nom latin :Salmo trutta

Autres noms :Truite Fario, truite commune, tuite brune, truche, trouette, troucia, trouché, mouchetée

Taille : 30 à 60 cm – maximum 1m
Poids : 0.5 à 2 kg – maximum 12 kg
Sa longévité peut atteindre une quinzaine d’années.

Aspect : La truite, poisson taillé pour la nage rapide (12 km/h), est un carnassier des eaux froides. Son corp est musclé, bien adapté à la vie en eau courante. La coloration de la truite est variable suivant la situation de son habitat. Le corps est élancé et fusiforme, au pédoncule caudal assez épais, recouvert d’écailles très petites. La nageoire dorsale est réduite; présence d’une seconde dorsale adipeuse; bord postérieur de la caudale rectiligne. La coloration est très variable, jaune, gris anthracite, brune ou gris clair; présence constante de gros points noirs sur les opercules et, selon les souches, de points rouges, simples ou auréolés. Le dos de la truite commune est sombre et les flancs clairs.
La truite arc-en-ciel possède une bande colorée en rose-rouge qui traverse le corps de la tête à la queue.
La chair des truites de lac est naturellement teintée en rose du fait de la consommation en majeure partie de crustacés planctoniques.On la trouve dans les grands lacs comme le Léman où, suivant la profondeur, sa robe sera plus ou moins argentée.

Habitat : On la trouve aussi bien en plaine qu’en montagne, en rivière, lac et étang. Elle ne peut vivre qu’a des température inférieure à 18 °. La truite ne supporte que des eaux relativement pures, froides et oxygénées.

Mode de vie : La truite est un poisson, en général solitaire, qui défend âprement son territoire. Son territoire est en rapport avec la taille. Plus une truite est grosse plus son territoire est important. Les grosses truites ont un poste qu’elles n’abandonnent que pour se nourrir. Les truites plus petites se trouvent à des postes plus petits et ne prennent position sur le repère des grosses truites que si celles-ci en disparaissent (mort de la truite ou prise par un pêcheur). Les truites farios ont un sens aiguë de la hiérarchie. La plus grosse occupera le meilleur poste. Les autres truites, par taille dégressive, vont occuper le reste de l’endroit. Si vous piquez une belle truite à une place vous pouvez être sûr qu’une autre de ces farios ne tardera pas à la remplacer… notez bien les endroits des captures et revenez-y quelques jours après.

Reproduction : La truite fario est mature dès l’âge de 1 à 2 ans. La truite se reproduit en hivers, d’octobre à janvier (eau entre 5° et 10 °). Les géniteurs effectuent de courtes migrations de manière à trouver un site favorable (frayère). La femelle va aménager une dépression dans les graviers et y pondre ses oeufs qu’elle recouvrira grossièrement. Les alevins naîtront au bout de plusieurs semaines (8 à 10) et à leur tour, migreront vers l’aval de la rivière où ils établiront chacun leur territoire.
Nourriture :La truite est omnivore. Elle se nourrie aussi bien de petits invertébrés (crustacés, vers, larves etc.) que de petits poissons (vairons, goujons, et même de truitelles) ,d’algues ou de fruits voir de graines , ainsi que d’insectes (mouche, éphémère etc.). Les grosses truites mangent de grandes quantités d’alevins. Les jeunes poissons se nourrissent d’invertébrés et les adultes rajoutent à ce régime la consommation de poissons de petite taille.

Cuisine : chair fine. Préparée au bleu, meunière, à la crème …
La truite est un poisson de grande qualité diététique. Fumée entière ou en filets, poêlée, en papillote, farcie ou au grill, en délicieux tartares …

Intérêt :Poisson très recherché par les pêcheurs de loisirs.


Pas de commentaire
Laisser un commentaire



Laisser un commentaire

creaminigege |
Black Angel |
le petit baigneur du salagou |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | vivre et naviguer sur une p...
| RandoWF randonnées wallonie...
| isabelle91