Bienvenus carpistes
  • Accueil
  • > Archives pour le Dimanche 31 octobre 2010

L’OMBLE CHEVALIER
31 octobre, 2010, 22:19
Classé dans : POPULATION des rivieres

L'OMBLE CHEVALIER

 

Nom scientifique : Salvelinus alpinus

Famille : Salmonidés

C’est un poisson originaire des zones arctiques, isolé dans les lacs alpins depuis les périodes glaciaires.
L’omble chevalier est donc en France un poisson essentiellement lacustre, vivant dans les eaux profondes (il se tient en général entre 30 et 70 mètres de fond) qui sont froides et bien oxygénées.
L’omble se nourrit d’organismes planctoniques et de jeunes poissons. La ponte a lieu en hiver, dans des eaux agitées par des courants et à une température de 5° environ, en profondeur sur des zones de graviers appelées omblières. Au moment de la reproduction, l’omble a des teintes éclatantes, notamment sur le ventre qui prend une couleur rouge prononcée. L’omble est le poisson noble par excellence, des grands lacs alpins.

Les techniques de production de l’omble en élevage maîtrisé sont au point ; actuellement, peu d’installations le pratiquent, mais l’omble est une espèce très intéressante pour valoriser des sites de production ayant une eau froide de bonne qualité.
Sur les lacs alpins, l’omble fait l’objet d’une activité de pêche soutenue. Les pêcheurs professionnels utilisent des filets de 70 mètres environ dont la maille minimum est de 33 mm.
Pour soutenir les stocks dans les lacs, des techniques de capture de géniteurs et de maîtrise de la reproduction sont employées. Les jeunes poissons qui naissent ainsi en pisciculture seront remis dans leur milieu naturel après quelques mois. Ils y grossiront pour atteindre une taille de capture commercialisable (2 à 3 ans sont nécessaires).

 



Chabot
31 octobre, 2010, 21:47
Classé dans : POPULATION des rivieres

Chabot

Chabot

Un petit carnassier vorace

Nom scientifique : Cottus Gobio
Famille :
Cottidés
Autres noms :
Chaboisseau, bavard, gravelet, grosse tête, séchat
Poids maximum :
80 g (40 g en moy.)
Taille maximale :
17 cm
Durée de vie :
5 ans
Période de frai :
Février – Mars
Ponte : 100 à 1000 oeufs

Espèce menacée 
Chabot de petit – Cottus petiti 


Représentant de la famille des Cottidés, le Chabot à un corps dépourvu pour ainsi dire d’écailles, car elles sont minuscules. La peau recouverte de mucus est grise ou brune à tâches brunes. Dépourvu de vessie natatoire, c’est un nageur très médiocre au point qu’il se camoufle en prenant la couleur du fond sur lequel il est et préfère parfois se cacher sous les pierres.

 Implantation


Le Chabot est bien présent en France, dans les rivières à truites et les lacs bien oxygénés.

 Mode de vie


Il atteint sa maturité sexuelle vers l’age de 2 ans, et se reproduit au coeur de l’hivers. Ce carnassier a une activité essentiellement crépusculaire et nocturne. Les flancs sont plus clairs et son ventre est gris très clair. Il se nourrit avec un bel appétit de frai, d’alevins et autres petits animaux vivants sur le fond.

 Pêche


Voilà un poisson qui ne mord pour ainsi dire pas à la ligne, sans doute du fait d’une très grande méfiance et de ses grandes difficultés à nager.



VIVIPARUS VIVIPARUS
31 octobre, 2010, 21:31
Classé dans : POPULATION des rivieres

VIVIPARUS VIVIPARUS

Nom scientifique: Viviparus viviparus (Linnaeus, 1758)

Nom commun: Paludine vivipare

Origine: Europe

Famille: Viviparidae

Sous-famille: Viviparinae

Taille: 3 à 4 cm

Respiration: aérienne par des poumons

Température:  0 à 25°C

Utilité:

Remarque:   ne consomme pas les plantes

Particularité: ovovivipare

 

Ce gastéropode possède une coquille jaune verdâtre avec trois lignes brun clair.  Il vis dans les cours d’eau à débit moyen et ressemble en de nombreux points aux Ampullariidae bien qu’il appartienne à une autre famille.

Il est de nos jours répartis dans plusieurs points du globe, dont l’Amérique du nord.


creaminigege |
Black Angel |
le petit baigneur du salagou |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | vivre et naviguer sur une p...
| RandoWF randonnées wallonie...
| isabelle91