Bienvenus carpistes

Les poissons de nos rivières
13 mars, 2010, 21:51
Classé dans : Nature

11775451521293.jpg

Le chevesne

Poids maximum : 6 kg (3 kg en moyenne)
Longueur maximale : 70 cm (moyenne 30-40 cm)
Durée de vie : 10 à 12 ans (femelle 13 ans)
Période de frai : avril à Juin
Description : corps fusiforme et cylindrique couvert de grandes écailles. Dos bleu-vert à gris brun avec des reflets verdâtres. Flancs plus clairs et ventre blanc

 

La loche

Poids maximum : 80 g
Taille maximale : 15 cm (moyenne 10 à 12cm)
Durée de vie : 7 ans
Période de frai : mai – Juin
Description : corps allongé recouvert de minuscules écailles brunes jaunâtres, parsemé de taches sombres. Bouche ornée de 3 paires de barbillons.

 

Le goujon

Poids maximum : 220 g
Longueur maximale : 22 cm
Durée de vie : 5 à 8 ans
Période de frai : Mai – Juin
Description : corps brun argenté, marques sombres sur les flancs et sur la nageoire caudale.

 

La truite Fario

Poids maximum : 300 à 500 g (jusqu’à 10 kg)
Longueur maximale : 20-50 cm (jusqu’à 1m)
Durée de vie : 4 à 6 ans (jusqu’à 10 ans en lac)
Période de frai : novembre à Janvier
Description : corps fusiforme et élancé, tête assez grosse avec une bouche bien fendue, de petites dents sur les mâchoires, la voute et la langue. Nageoire de petite taille et adipeuse entre la dorsale et la caudale, belle peau lisse recouverte de petites écailles. Dos foncé avec des nuances de noir, gris bleu-vert ou brun-vert plus ou moins sombre. Flancs brun-jaunes tachetés de point noirs et rouges. Ventre plutôt blanc, parfois jaunâtre.

 

Le vairon

Longueur maximale : 7 à 14 cm
Durée de vie : 3 à 6 ans
Période de frai : mai à juillet
Description : corps allongé et cylindrique, museau arrondi, bouche de petite taille. Dos gris-vert , petites écailles avec des raies transversales foncées, flancs argentés, ventre blanc. Ligne latérale claire généralement interrompue dans la partie postérieure.

Passes à poisson

L’existence de seuils infranchissables sur les cours d’eau cause des dommages aux espèces migratrices. Un ouvrage d’une trentaine de centimètres peut à lui seul empêcher les truites de remonter la rivière vers l’amont, lieu propice en période de fraie.

Ces dispositifs ont pour objectif de contourner les obstacles. Se sont des solutions alternatives lorsque le contexte ne permet pas la suppression pure et simple d’ouvrages infranchissables.


Pas de commentaire
Laisser un commentaire



Laisser un commentaire

creaminigege |
Black Angel |
le petit baigneur du salagou |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | vivre et naviguer sur une p...
| RandoWF randonnées wallonie...
| isabelle91